Que pensent les enfants de l’amour ?

L’heure du coucher pour les enfants pourrait être l’une des parties les plus difficiles de la journée. Les parents sont fatigués et prêts à se détendre, tandis que les enfants de tous âges semblent trouver de l’énergie supplémentaire et ne veulent rien avoir à faire avec le sommeil. Une histoire de plus, un voyage de plus à la salle de bain et une question de plus font rapidement une fin de soirée, et personne n’obtient le repos dont il a besoin.

Si cela se produit souvent, vous pourriez commencer à vous demander si vous et votre enfant dormez suffisamment et comment rendre l’heure du coucher plus facile. Pourquoi est-il si important que votre enfant dorme suffisamment ? A quoi ressemble la privation de sommeil ? Comment améliorer l’heure du coucher des enfants ?

Comment le sommeil affecte la santé de votre enfant

Que vous soyez jeune ou vieux, le sommeil est un élément essentiel pour rester en bonne santé. Il y a de nombreux avantages à dormir suffisamment, alors que ne pas en dormir suffisamment peut avoir des conséquences négatives. Comment cela impacte-t-il votre enfant ?

  • Fonction cérébrale – Le sommeil est lié à certaines fonctions cérébrales telles que la concentration, la productivité et la cognition. Tous ces éléments ont un impact sur le comportement et la réussite scolaire d’un enfant.
  • Poids – Les habitudes de sommeil affectent les hormones responsables de l’appétit. Un manque de sommeil interfère avec la capacité de réguler l’apport alimentaire, ce qui rend la suralimentation plus probable.
  • Performance physique – Le sommeil a un impact sur les capacités physiques d’une personne. Un bon repos signifie de meilleures performances, concentration, énergie, clarté mentale et vitesse plus rapide.
  • Santé physique – Il existe de nombreuses façons dont le sommeil favorise la santé. Le sommeil guérit le corps mais aide également à prévenir les maladies et les problèmes de santé. Un bon repos régulera la tension artérielle, aidera à prévenir les maladies cardiaques, réduira les risques d’apnée du sommeil, réduira l’inflammation, renforcera le système immunitaire et réduira le risque de prise de poids.
  • Améliorer la santé mentale – Un manque de sommeil a un impact négatif sur l’humeur et l’intelligence sociale et émotionnelle. Un enfant qui ne dort pas correctement est plus susceptible de souffrir de dépression, de manquer d’empathie et d’ignorer les émotions et les réactions des autres.

Sommeil, comportements à risque et adolescents

Des études ont montré que les adolescents étaient plus susceptibles d’adopter des comportements à risque lorsqu’ils sont privés de sommeil. Ils auront du mal à réguler leur humeur, ce qui les rendra plus colériques, agressifs et impulsifs. Leur incapacité à s’autoréguler peut même ressembler aux symptômes du TDAH.

La privation de sommeil devient dangereuse lorsque les adolescents conduisent. L’impulsivité et la prise de risque, ainsi que l’épuisement, les exposent à un risque plus élevé d’accidents. En fait, conduire fatigué est comparable à conduire avec un taux d’alcoolémie de 0,08.

Vous pouvez voir pourquoi le sommeil est si essentiel à la santé de chacun, mais combien en faut-il ? Que recommandent les pédiatres ? Est-ce le même pour tous les âges ?

Recommandations de sommeil des pédiatres

Les besoins en sommeil varient selon l’âge. Ce ne sera pas le même pour chaque individu. Certaines personnes trouvent qu’elles ont besoin de plus de sommeil que d’autres.

Voici une ligne directrice de base de ce que les pédiatres recommandent maintenant :

  • 4-12 mois : 12-16 heures (y compris les siestes)
  • Âges 1-2 ans : 11-14 heures (y compris les siestes)
  • 3-5 ans : 10-13 heures (y compris les siestes)
  • 6-12 ans : 9-12 heures
  • Âge 13-18 ans : 8-10 heures

Augmentez la quantité de sommeil si votre enfant ne prospère pas avec la quantité recommandée.

Signes que votre enfant ne dort pas assez

Il existe des moyens de savoir si votre enfant dort suffisamment au-delà de la grogne habituelle. Voici des éléments spécifiques à surveiller :

  • Somnolence excessive pendant la journée
  • Difficulté à se réveiller à l’heure
  • Hyperactivité
  • Dépression
  • Inattention
  • Les sautes d’humeur
  • Comportement agressif
  • Irritabilité
  • Impatience
  • Contrôle des impulsions

Comme vous pouvez le constater, un manque de sommeil prolongé peut causer des problèmes relationnels et nuire à la capacité de votre enfant à bien réussir à l’école. Que pouvez-vous faire si vous vous rendez compte que votre enfant ne dort pas assez ? Comment améliorer l’heure du coucher de vos enfants ?

Comment mettre en place une routine du coucher

L’hygiène du sommeil ou un horaire de coucher aidera votre enfant à s’endormir plus rapidement. Cela améliorera également la qualité du sommeil. Vous devrez vous adapter à ce qui fonctionne pour votre famille, mais les suggestions suivantes peuvent aider tout le monde à avoir une heure de coucher plus agréable.

Pour les bébés

La plupart des gens pensent qu’ils doivent laisser leur bébé « crier » à l’heure du coucher. Cependant, il existe des moyens d’apprendre à un bébé à dormir sans larmes, ce qui rend l’expérience plus agréable pour tout le monde. En fait, des études montrent que la méthode de l’heure du coucher fanée – ou l’entraînement au sommeil doux – est tout aussi efficace que de laisser un bébé pleurer, mais sans le stress. Qu’est-ce qu’un entraînement au sommeil doux ?

Entraînement au sommeil doux

Cette méthode permet aux bébés et aux jeunes enfants de s’endormir seuls. Il y a deux façons de faire ça:

1. Routines positives avec heure de coucher fanée

Les enfants apprennent à s’endormir facilement en utilisant des rituels réconfortants, calmes et prévisibles, d’une durée pouvant aller jusqu’à vingt minutes. La clé est de choisir une heure de coucher qui n’est pas trop tôt. Un enfant qui n’est pas fatigué ne combattra que le sommeil.

Commencez le processus lorsque votre bébé ou votre enfant a sommeil, même si c’est plus tard que vous ne le souhaiteriez. Vous remarquerez un motif et découvrirez rapidement le moment où ils commencent naturellement à se détendre. Faites-en leur heure de coucher pour le moment. Ils apprendront à associer le sommeil à la routine et vous pourrez commencer quinze à vingt minutes plus tôt pour ajuster lentement leur horaire.

2. Dormir avec la présence parentale

Avec cette méthode, vous vous allongez avec votre bébé ou votre enfant jusqu’à ce qu’il s’endorme. Au fil du temps, vous portez moins attention à votre enfant, vous vous asseyez progressivement, puis vous vous asseyez sur une chaise. Finalement, votre enfant pourra dormir sans vous. Une étude a montré que l’utilisation de cette méthode aidait les nourrissons à dormir plus longtemps et à se réveiller moins.

Ces deux méthodes prennent du temps mais sont efficaces et moins traumatisantes que de laisser un nourrisson ou un jeune enfant pleurer.

Plus de conseils pour aider votre bébé à mieux dormir

Vous voulez construire une routine, mais comment ? Quelles sont les choses pratiques que vous pouvez faire pour aider votre bébé à se préparer pour le lit ?

Voici quelques conseils pour un coucher apaisant et calme :

  • Aidez-les à régler leur « horloge interne » en les exposant à la lumière naturelle du jour, aux activités de la journée et au calme du soir.
  • Bloquer l’exposition à la lumière bleue.
  • Rendez l’heure du coucher calme, paisible et agréable.
  • Apprenez à minimiser le stress pour vous et votre bébé.
  • Ne forcez pas le sommeil. Cela augmentera l’anxiété et rendra le repos plus difficile.
  • Évitez les siestes en fin d’après-midi
  • Prolongez le temps entre la sieste et le coucher.
  • Nourrissez bébé juste avant de se coucher.
  • Évitez d’intervenir trop tôt si le bébé commence à se réveiller. Donnez à votre enfant une chance de se rendormir sans votre aide.

Pour les enfants d’âge primaire

Il est plus facile de suivre une routine si vous commencez jeune, mais il n’est jamais trop tard pour commencer. La bonne nouvelle, c’est qu’il ne faut que quelques nuits pour constater une amélioration du sommeil de votre enfant.

Ces idées vous aideront à établir un horaire qui encouragera votre enfant à s’endormir plus facilement, plus rapidement et pendant une période plus longue.

  • Offrez-leur une collation nutritive.
  • Les baigner.
  • Se brosser les dents et aller aux toilettes.
  • Lisez-leur une histoire.
  • Chantez-leur une chanson.
  • Câlinez-les ou massez-les.
  • Parlez de la journée.

Pour de meilleurs résultats, choisissez une poignée d’activités et faites-les dans le même ordre chaque soir. Baissez les lumières et limitez l’activité pour aider tout le monde à ralentir.

Pour les adolescents

Ils pourraient lutter contre l’idée de dormir davantage, mais les adolescents bénéficieront également d’une routine. Ils sont généralement capables de surveiller leur heure de coucher, mais un peu de structure et de surveillance peuvent les aider à dormir suffisamment. En mettant en œuvre les conseils suivants, votre adolescent peut mieux se reposer.

  • Évitez la caféine le soir.
  • Limitez le temps d’écran.
  • Évitez les excès nocturnes.
  • Faites de l’exercice, idéalement soixante minutes par jour.
  • Gardez la chambre sombre, fraîche et calme.
  • Parlez à travers les problèmes.

Un sommeil de qualité pour une vie saine

L’heure du coucher pour les enfants peut être une partie agréable de la journée avec une bonne hygiène de sommeil en place. Non seulement cela peut être du temps de qualité avec votre enfant, mais cela peut aussi le mettre sur la voie d’une bonne santé et de hautes performances. En appliquant ces conseils, vous pouvez garantir un repos approprié pour toute la famille et de meilleures heures de coucher pour les enfants.

 

Vous souhaitez faire des rencontres entre parents solos, inscrivez-vous maintenant!